FootballÎle de France

Racisme dans le football : les vérités crues de Patrice Evra à Noël Le Graët

Patrice Evra, ancien international français, connu pour son franc-parler, n’a pas failli à sa réputation. Dans une vidéo sur compte Instagram, il a sèchement critiqué Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF) pour ses propos tenus le 15 septembre dernier au sujet du racisme dans le football. Ainsi dans une interview, le patron du ballon en Hexagone affirmait que « le racisme n’existe “pas ou peu” dans le football ». Il n’en fallait pas déclencher la colère de Pat. « Il faut faire virer Le Graët, parce qu’il a vraiment déconné », a souhaité d’entrée de jeu l’ancien joueur de Manchester United. Dans cette vidéo de huit minutes, le Franco-Sénégalais de 39 ans a dénoncé la gravité des propos de l’ex-dirigeant guingampais. « C’est grave. (…) Je n’ai pas de mots. Il faut partir. (…) Tu ne vas pas avoir le courage de te représenter ? On ne peut pas laisser passer ça », s’est-il offusqué. Par la même occasion, il a invité le dirigeant à ne se représenter à la prochaine élection de la FFF prévue en Mars 2021.

 Dans une vidéo publiée sur Instagram, Patrice Evra multiplie les quolibets à l’endroit de Noël Le Graët.

Très en verve, il a révélé que le racisme était une pratique réelle lors des regroupements des Tricolores à Clairefontaine même pendant les visites présidentielles. « On sait que l’équipe de France n’appartient à aucun joueur, mais au peuple français. Mais on a quand même des places attribuées. Quand on mange, on a l’habitude de se mettre à côté de ce gars, parce qu’on a de bonnes relations etc… Mais à chaque fois que le Président venait, ou des hommes politiques, tout changeait. J’étais assis là et, d’un seul coup, j’étais au bout de la table. Là où il y avait normalement Mamadou Sakho et Bacary Sagna, beaucoup de sombritude (Sic). Il fallait changer. On mettait un Hugo Lloris et un Laurent Koscielny et le Président au milieu », a dénoncé l’ancien des Red Devils qui semble faire référence à la visite de François Hollande en mai 2014 avant le départ de l’équipe de France pour la Coupe du monde au Brésil. Toujours à Clairefontaine, il fait savoir que les lettres à caractère racistes sont une habitude lors des regroupements des Bleus. « Noël, tu sais très bien ce qu’il se passe au château (NDLR : à Clairefontaine), toutes les lettres racistes qu’on reçoit : Didier reprend tes singes et retourne en Afrique, barre-toi avec tes singes et tes gorilles. On les cache pour pas que les joueurs les voient mais j’en ai vu certaines. On reçoit même des cartons remplis de caca », a révélé le finaliste de l’Euro 2016.  Ces graves révélations de Patrice Evra vont raviver le débat sur le racisme dans le football particulièrement en Europe.

 

INI SPORT AWARDS
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité afin d’accéder au contenu de ce site. Avec tous nos remerciements