CyclismeGuadeloupe

L’ultime Adieu du cyclisme guadeloupéen à Clotaire Boecasse

Hier, les acteurs du sport en particulier du cyclisme guadeloupéen ont rendu un ultime hommage à Clotaire Boecasse. En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, les organisateurs ont respecté les gestes barrières en réduisant le nombre de participants aux funérailles de de l’ancien président du Comité régional du cyclisme en Guadeloupe. Ensuite un cortège composé de voitures d’équipes, de signaleurs, de moto sécurité et de coureurs et de coureuses s’est ébranlé en direction du vélodrome avec la dépouille mortelle. Avant qu’une dizaine de coureurs et coureuses ne défile devant le cercueil de Clotaire Boecasse. Après ce cérémonial protocolaire, le corbillard s’est déporté à Morne-À-L’eau, lieu de la crémation. Depuis ce lieu, Clotaire Boecasse a été réduit en cendres.

Le Président Dartron salue la mémoire de Clotaire Boécasse – LIGUE ...

 

 

Pour perpétuer son œuvre, son fils, Rody Boecasse, a souhaité qu’une course ou une infrastructure porte le nom de son père. Une idée qui a reçu l’assentiment d’Ary Chalus, le président de Région. D’ailleurs, ce dernier lui rendu un hommage appuyé à l’illustre disparu. « Il fait partie de ceux qui ont contribué au développement et à la structuration du cyclisme en Guadeloupe. Au Comité régional, il était en charge pendant plusieurs années de la sécurité des courses. Souvent en première ligne pendant les compétitions sur les routes de l’archipel, juché sur sa moto, dans la caravane et aux cotés des coureurs, il forçait au respect, alliant fermeté et sens du dialogue », a-t-il reconnu. Pour rappel, Clotaire Boecasse le président du Comité régional de cyclisme de la Guadeloupe. Mort à 75 ans, il a consacré 44 ans de sa vie au cyclisme.

 

INI SPORT AWARDS
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité afin d’accéder au contenu de ce site. Avec tous nos remerciements