Île de France

La Guadeloupéenne Gina Saint-Phor-Bourgeois, nouvelle vice-présidente de la Fédération française de handball

Sitôt élue hier que la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération française de handball conduite par Philipe Bana se met en place. Dans ses instances dirigeantes, la voix des territoires d’Outre-mer sera portée par la Guadeloupéenne Gina Saint-Phor-Bourgeois. A 59 ans, elle fut une joueuse du Cygne Noir. Actuellement enseignante en éducation physique et sportive (EPS) au lycée « Gerville Réache » de Basse-Terre, après avoir exercé dans plusieurs établissements du second degré de l’Hexagone, puis de Guadeloupe, l’engagement, notamment en faveur de la pratique sportive en milieu scolaire et sa connaissance de l’Outre-mer ont milité en faveur de l’originaire de la commune de Vieux-Port. « (…) L’un de nos objectifs est de rapprocher le monde scolaire de celui de fédération. Nous allons faire un travail de visibilité et de reconnaissance pour éclosion des champions au niveau des Outre-mer », a-t-elle détaillé.

Gina Saint-Phor-Bourgeois, nouvelle vice-présidente de la FFHB, en charge d

Voici un peu la feuille de route de cette pédagogue pour les 4 prochaines années. Pour rappel, le scrutin de ce samedi  a vu la victoire de Philippe Bana de la liste « Handball 2024, jouons collectif », qui a remporté 57,54% des voix, contre les 32,51% pour Olivier Feuillan et 9,95% à Olivier Girault, également de la Guadeloupe.

INI SPORT AWARDS
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page