Île de France

Crise au PSG : 400 employés au chômage partiel

La morosité économique due à la crise sanitaire n’épargne aucun club même le PSG en dépit de la puissance financière du Qatar. Face à l’enlisement de la pandémie de Covid-19, le club de la porte d’Auteuil a décidé de placer 400 de ses employés sur les 700 au chômage partiel. Avec un déficit financier de 300 millions d’euros, le président Nasser Al- Khelaifi voit son formation privée de droits TV et des recettes du Parc des Princes. Une bâche volée aux ultras marseillais brûlée par les supporters du PSG !Selon notre confrère Bruno Salomon, c’est la deuxième fois depuis le déclenchement de la crise sanitaire que le club francilien prenne de telles mesures drastiques. « En mars 2020 déjà, puis sur la période de novembre, le Paris Saint-Germain avait décidé d’actionner le chômage partiel pour une partie de son personnel. A l’époque, seuls celles et ceux qui travaillaient à la billetterie, l’organisation des matchs, au marketing et dans les boutiques étaient concernés par ces mesures. Cette fois, à l’exception du domaine sportif, personne n’est épargné par la mesure », explique-t-il. De même au niveau des clubs de Ligue 1, il est de plus en plus question d’une baisse des salaires des joueurs.

 

 

 

 

 

INI SPORT AWARDS
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité