Guadeloupe

Après la Gold Cup, ce que Raphaël Mirval reproche à la Ligue guadeloupéenne de football

Après plusieurs années d’absence à la Gold Cup, la Guadeloupe a signé son retour à l’occasion de la 13e édition de cette compétition panaméricaine qui se déroule actuellement aux Etats-Unis. Si cette participation n’a pas été fameuse (3 défaites enregistrées), il n’en demeure pas moins que certains joueurs comme Raphaël Mirval ne sont pas contents de l’attitude la Ligue guadeloupéenne de football (LGF). En effet, à travers un long texte sur sa page Facebook, Christian Payan, l’agent de l’international guadeloupéen, n’est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger le manque d’attention de la Ligue à l’égard de son poulain. Ce dernier a dénoncé l’utilisation « illégale de l’image de Raphaël Mirval à des fins publicitaires en particulier sur la campagne des maillots Nike de la sélection sans le moindre accord du joueur malgré plusieurs mise en garde ». LGF on Twitter: "#Sélection #Seniors Raphaël Mirval, auteur d'un doublé ce soir face à Sint-Maarten (1-2). Quatre buts sur les deux derniers matches des Gwada Boys pour l'attaquant 👏🏾💪🏾 #WeLoveGwadaBoys💚❤️💛… https://t.co/oo12XHqW3j"Dans le même temps, il assure que cet acte de la faitière du football guadeloupéen ne sera pas sans suite. Il a menacé de saisir les juridictions compétentes en la matière. Ce n’est pas tout, Raphaël Mirval, nouvel attaquant d’Aubagne (National 2, France), est également furieux de l’affaire sur le paiement des primes et réclame un décompte précis de ses primes de matches que la CONCACAF verse les dotations de participations à la LGF. Là aussi l’attaquant compte bien ne pas se laisser berner et demandera contrôle de la Fédération française de football (FFF) pour réclamer ce qui lui revient de droit. Pis, l’attaquant de 25 ans menace de plus répondre à la prochaine convocation de la sélection de Guadeloupe.

INI SPORT AWARDS
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page